Toponymie basque en Argentine. Euskal izenak Argentinan - Kepa Etchandy
Toponymie basque en Argentine. Euskal izenak Argentinan
La première chose qui interpelle lorsqu’on voyage en Argentine, c’est la toponymie euskarienne. L’aéroport international se trouve sur la commune d’Ezeiza du nom du premier propriétaire des lieux après la conquête des terres sur les indiens autochtones. Elle jouxte celle d’Esteban Echevarria au sud ouest de la capitale. De nombreuses villes portent le nom des premiers colons, Necoechea, Berazategui, Urriburu et d’autres portent des noms importés du Pays basque. Ezpeleta, Baigorria, Chacharramendi ou Bergara.
Le cimetière de La Recoleta, le Père-Lachaise argentin où les noms basques représentent plus de 20% des noms gravés dans le marbre des panthéons baroques est là pour témoigner qu’ils ont fait partie des pères fondateurs de cette nation. Ils sont tous là, certains depuis de 500 ans comme le premier fondateur malheureux de Buenos Aires, Pedro de Mendoza, son fidèle lieutenant, Pedro de Irala, son successeur plus chanceux, l’énergique biskaïen Juan de Garay à Evita Perón Duarte dont une partie des racines plongent en vallée de Baigorri.
Il se disait que jusqu’en 1950 on pouvait traverser Buenos Aires en ne passant que par des rues ayant des noms basques. Petite visite en images….
Top